DESCRIPTION DU BÜ 133 "JUNGMEISTER"

Le monoplace Bü 133 était de construction en tout point semblable à celle du "Jungmann".

Plus complet, le tableau de bord comprenait les instruments suivants : altimètre, compas, badin, variomètre, accéléromètre, montre, compte-tours, thermomètre et manomètre d'huile, jauge à essence.

Un tab avait été monté sur le gouvernail de direction.

Groupe motot-propulseur : au moteur Hirth H.M. 6 de 140 ch monté à l'origine sur le prototype D-EVEO, succéda un autre six cyliindres en lignes inversés construit par Albert Hirth, le H.M. 506. Il développait 160 ch à 2.500 t/m. Ses deux carburateurs inversés SUM étaient adaptés au vol sur le dos. Ainsi motorisé, l'appareil correspondait au type Bü 133 B.

Quant au 7 cylindres en étoile Siemens Sh 14 A adopté pour le Bü 133 C, il offrait la même puissance que le Hirth H.M. 506, avec une cylindrée sensiblement supérieure mais à un régime moins élevé (2.200 t/m). Ce moteur était nettement plus léger que le Hirth (135 kg contre 174).

Une seule modification fut apportée au "Jungmeister". Elle le fut après la sortie des premiers Bü 133 C de série : le classique appuie-tête caréné disparut. Il fut englobé dans la lignes de l'arrière d'un fuselage devenu plus enveloppant.